Archive for novembre 2009

Pour le climat et la Justice Sociale : tous dans la rue le 5 décembre

26 novembre 2009

Le Tract est ici. Toutes les initiatives du 5 et du 12 décembre répertoriées sont ici.

Peuples du Sud et du Nord, migrant-e-s, précaires, chômeur-se-s, salarié-e-s, faisons converger nos luttes pour la justice climatique !

Publicités

A J-15 : multiplication des initiatives pour le climat et la justice sociale.

22 novembre 2009

 

A quelques jours de l’ouverture du sommet de Copenhague (7 – 18 déc), les négociations sont dans l’impasse en raison des propositions très insuffisantes des pays industrialisés. Obama, Sarkozy, Merkel, Brown etc. ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Face à cela, les initiatives et mobilisations pour faire entendre nos voix et porter nos exigences afin d’obtenir un accord contraignant, juste et efficace, se multiplient.

A Paris, le collectif Urgence Climatique Justice Sociale, sous le slogan « C’est le système qu’il faut changer, pas le climat », appelle tou-te-s les citoyen-ne-s dans la rue le 5 décembre, à partir de 12h30, place René Cassin, Chatelet les Halles. Après la flash-mob à l’appel du collectif Ultimatum Climatique, des représentants de mouvements sociaux de pays du Sud engagés dans la caravane « du commerce au climat » de Genève à Copenhague, prendront la parole. Suivra une jonction avec la Marche contre la Précarité, le chômage et les licenciements (14h30 de Stalingrad à Place de Clichy) et une soirée festive de « convergence des luttes, migrations et climat », 14 rue Baudélique (Paris 18ème). Tract dispo ici.

D’autres manifestations ou initiatives de rue seront organisées à Chambéry, Montpellier, Nancy, Toulouse, etc… le 5 décembre et/ou le 12 décembre à Angers, Briançon, Caen, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Royan, St-Nazaire, Toulouse etc…

Le 12 Décembre, des centaines de personnes venant de France seront à Copenhague pour manifester pour le climat et la justice sociale (infos transports militants ici).

D’ici là des conférences et forums d’informations, des actions ou des concerts, organisés par des collectifs locaux auront lieu à Amiens, Angers, Argenteuil, Bayonne, Briançon, Caen, Chambéry, La Ciotat, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Paris, St-Nazaire, Toulouse … ceux déjà organisés dans des dizaines de villes

Des vidéos des forums organisés à Paris le 24 octobre et à Bayonne les 6 et 7 novembre sont disponibles ici et ici.

Les interpellations des collectivités locales se multiplient : à Marseille et à Toulouse les collectifs locaux ont interpellé les collectivités locales sur leurs politiques et engagements face aux enjeux climatiques. Voir leurs courriers ici et ici.

Enfin, des villes comme celles d’Ifs (Calvados) (délibération du 9 novembre), appellent à signer la pétition Ultimatum Climatique et soutiennent l’appel Urgence Climatique Justice Sociale.

 

 » Il faut changer de système, pas de climat », un enjeu pour la gauche

19 novembre 2009

Ce Mercredi 18 novembre, le collectif Urgence Climatique Justice Sociale (UCJS) avait invité les 8 partis partis ou mouvements de gauche – PS, Verts, PCF, PG,NPA, Alternatifs, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique et Objecteurs de Croissance – à répondre à 6 questions* et confronter leurs analyses et propositions. Cette discussion s’est faite au regard des exigences portées par notre collectif, aussi bien dans sa plate-forme que dans son dernier communiqué s’alarmant de l’impasse dans laquelle sont plongées les négociations à quelques semaines de l’ouverture du sommet de Copenhague.

Nous avons rappelé que les réponses à apporter à l’urgence climatique sont indissociables de la justice sociale, c’est-à-dire indissociables d’un projet de société mettant radicalement en question le système socialement injuste à l’origine de la catastrophe climatique annoncée.

Cette table-ronde, notamment animée par Jade Lidgaard, a été retransmise en direct sur Médiapart par la technique du live-blogging. Les principales vidéos et des photos sont disponibles ici.

* Vous trouverez à cette adresse, le dossier de presse remis ce mercredi, comprenant :
1 – La présentation de l’initiative ;
2 – La plate forme et les signataires de l’appel UCJS
3 – Notre communiqué de presse du 6 novembre, de Barcelone à Copenhague
4 – Les 6 questions pour l’urgence climatique et la justice sociale posées aux partis et mouvements de gauche.
5 – Les réponses écrites des Verts, Parti de Gauche, Parti Communiste Français, Nouveau Parti Anticapitaliste, Les Alternatifs, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, Association des Objecteurs de Croissance

A J-30 : « Des mesures véritablement alternatives sont nécessaires »

8 novembre 2009

A 30 jours du début du sommet de Copenhague, le collectif Urgence Climatique Justice Sociale juge que les négociations sont dans l’impasse et appelle à des « mesures véritables alternatives ». Ci-dessous le communiqué rendu public le vendredi 6 novembre. Egalement accessible ici en .pdf.

A la fin des négociations intermédiaires de Barcelone, le réseau international Climate Justice Now dénonce les fausses solutions discutées à Barcelone et appelle à la mobilisation internationale pour obtenir un accord contraignant. Communiqué ici en anglais. Et une (rapide) traduction française est disponible ici.

 

—-

Communiqué du collectif Urgence Climatique Justice Sociale – 6 nov 2009

A un mois de l’ouverture du sommet de Copenhague, les négociations sont dans l’impasse. Au point que les pays africains ont quitté la table des négociations, ce mardi 3 novembre, à Barcelone, lors de la dernière rencontre intermédiaire. Les propositions de l’Union Européenne, des Etats-Unis, et plus largement des pays de l’Annexe 1 de la Convention-Cadre, tant en termes d’objectifs de réduction que de financements de l’adaptation au changement climatique, ne sont pas à la hauteur des enjeux. Elles suscitent le mécontentement et l’opposition des pays du Sud. Par l’absence de propositions chiffrées suffisantes, l’Union européenne, loin de sa posture usurpée de locomotive des négociations, ne facilite pas l’obtention d’un véritable accord à Copenhague. Cet accord devrait d’ailleurs se limiter à une déclaration politique sans véritable caractère contraignant, bien éloignée de ce que l’on attend d’un sommet présenté par certains comme le plus grand rendez-vous de l’humanité.

Le collectif Urgence Climatique Justice Sociale entend ici réaffirmer qu’un véritable accord à Copenhague doit être contraignant et doit :

–          reconnaître les responsabilités des pays historiquement fortement émetteurs de GES par des engagements de réduction à la hauteur des recommandations du GIEC ;

–          Assurer le transfert de technologies « vertes » et de financements conséquents vers les pays du Sud ;

–          Exiger des engagements de réduction domestique, sans recours aux mécanismes de flexibilité/compensation ;

–          créer un fond mondial pour le climat sous l’égide de l’ONU, sans ingérence de la Banque Mondiale ou du Fond Monétaire International.

En l’état, le collectif Urgence Climatique Justice Sociale considère que les mesures mises en œuvre et prévues par les différents États face au changement climatique sont tout à fait insuffisantes. Considérant que le réchauffement climatique met en danger les moyens d’existence et les vies de milliards d’êtres humains, et menace d’extinction des millions d’espèces, le collectif appelle à une action urgente et radicale. Des mesures véritablement alternatives sont nécessaires. Le nucléaire et les agrocarburants ne peuvent en aucun cas être la solution. Les sommes colossales investies dans le sauvetage du système bancaire montrent que les moyens financiers existent. Les mesures à prendre doivent être débattues démocratiquement et faire l’objet de politiques publiques audacieuses. Une autre répartition des richesses doit permettre une transition solidaire vers des économies écologiques, au Nord comme au Sud.

Négociations, Agenda, coalitions et sites ressources

4 novembre 2009

Voilà un document qui regroupe la plupart des informations disponibles… Il est destiné à être repris, complété, modifié…et largement diffusé. Il comporte des informations sur :

  1. l’état des négociations ;
  2. les collectifs et alliances existantes ;
  3. ce qu’il va se passer à Copenhague, du point de vue des mouvements sociaux et ONG ;
  4. des infos sur les initiatives d’ici Copenhague ;
  5. des infos pratiques à Copenhague ;
  6. quelques sites et liens ressources.

Ce document est accessible en version .pdf.ou en version .doc.