Archive for juin 2011

Gaz et huiles de schiste : une loi qui ne retire pas les permis

27 juin 2011

La coordination nationale des collectifs anti-gaz et huiles de schiste déplore que la loi votée le 21 juin ne réponde pas « à ses attentes« . Elle exige que « le gouvernement retire les permis de recherche exclusif, instruits et délivrés dans la plus grande discrétion« . La coordination rappelle que « l’interdiction de l’exploration, et de  l’exploitation, y compris dans le cadre de l’expérimentation, des hydrocarbures compris dans la roche mère » est la revendication commune de tous les collectifs citoyens.

Retrouver le communiqué de la coordination ici.

Pour rejoindre ou contacter un collectif, en voici la carte où leurs coordonnées sont disponibles.

Publicités

11 juin, manifestation internationale contre le nucléaire

7 juin 2011

Manifestation pour sortir du nucléaire

à Paris, le samedi 11 juin à 14h30,
à l’appel de la société civile japonaise
pour une journée d’action internationale.

Le 11 juin 2011, trois mois se seront écoulés depuis le début de la catastrophe de Fukushima et la pollution continue. Des substances hautement radioactives se déversent toujours dans l’air et dans l’océan. Sortir du Nucléaire Paris, Attac France et Echo Echanges ONG France Japon se joignent pour inviter les citoyens, associations, syndicats et partis politiques à protester contre l’industrie nucléaire et ses mensonges couverts par les autorités, et demander la sortie du nucléaire. La manifestation partira à 14h30 de la Place de la République pour rejoindre l’Hôtel de Ville. La deuxième partie de l’événement commencera à 16h sur le Parvis où des prises de paroles et des concerts se succèderont. L’événement prendra fin à 20h après un concert final.

En France, une catastrophe peut survenir à chaque instant. Alors que les principaux arguments pro-nucléaires sont contredits par la réalité et que les avantages du nucléaire sont illusoires, le gouvernement français continue de faire courir un risque insensé à la population. Pourtant, les scénarios de sortie exploitant les énergies renouvelables existent. Il suffit d’une volonté politique, à l’instar d’autre pays européens tels l’Allemagne ou la Suisse, pour les mettre en œuvre et créer par la même occasion de nombreux emplois non délocalisables. En s’entêtant, les autorités nationales compromettent notre avenir en faisant le choix passéiste d’une industrie dangereuse, déjà obsolète, et socialement très coûteuse.

Cette manifestation sera l’occasion d’exiger des pouvoirs publics l’établissement de procédures démocratiques associant syndicats et organisations citoyennes pour la définition du programme de fermeture progressive des centrales et de leur démantèlement.

Signataires et tract disponibles ici.