Posts Tagged ‘gaz de schiste’

Pour un Trafalgar des Pétroliers !

29 mars 2012

Mobilisation générale le 8 avril, en mer et sur terre, de la Seyne-sur-Mer à Brégançon, contre le permis de recherche Rhône maritime détenu par l’entreprise écossaise Melrose. Ce permis a pris fin en novembre 2010. Cela fait deux ans que son renouvellement jusqu’en novembre 2015 est en cours d’instruction à environ 30 km des côtes, à moins de 30 km du périmètre du futur Parc national des Calanques et à 50-70 km du Parc national de Port Cros et du Sanctuaire PELAGOS (protection des mammifères marins de Méditerranée). Fixée au 11 avril 2012, la date limite d’instruction du dossier est le prétexte de cet appel à mobilisation pour que ce permis ne soit pas renouvelé.

Gaz et huiles de schiste : la mobilisation continue

22 février 2012

La mobilisation contre les gaz et huiles de schiste ne s’est pas terminée avec la loi d’interdiction de la fracturation hydraulique et l’annulation de 3 permis sur les 64 existants et de nombreux autres à l’étude (voir ici, ici et ici).

Aujourd’hui, ce sont l’ensemble de ces permis qui sont remis en cause : imposés sans aucun débat démocratique ni consultation des populations et élus locaux, et malgré les exigences de transition énergétique qui imposent de stopper cette fuite en avant frénétique, ces permis concernent aussi bien du gaz et pétrole de schiste, de houille, conventionnel, ou de l’off-shore profond (large de Marseille et de Guyane).

Voici trois des nombreux rendez-vous à venir (document à télécharger ici également) :

Dimanche 26 février – Un an de mobilisation citoyenne !

Place des Combettes – Villeneuve de Berg (Ardèche)
À l’initiative du Collectif Villeneuve de Berg et du Collectif 07, un an après la manifestation ayant réuni plus de 15000 personnes à Villeneuve de Berg, une journée chaleureuse et conviviale de rassemblement, avec animations et débats, sera organisée.

Plus d’informations : http://www.stopaugazdeschiste07.org/spip.php?article235

———–
Samedi 17 mars – Manifestation lors du Forum Alternatif Mondial de l’Eau (FAME) :

Le FAME (14 – 17 mars à Marseille) s’oppose aux velléités du Conseil Mondial de l’Eau (CME) et des multinationales qui le composent et qui organiseront, avec le soutien du gouvernement, un Forum Mondial de l’Eau dont l’objectif est d’étendre la marchandisation et la financiarisation de l’eau.
Durant le FAME, de nombreux ateliers sur la problématique « eau et extraction des ressources naturelles » seront organisés, dont l’un d’entre eux portera spécifiquement sur les luttes contre les gaz et huiles de schiste en Europe et dans le monde.
Manifestation du samedi 17 mars : une forte participation des collectifs citoyens contre les gaz de schiste est attendue, notamment ceux qui sont mobilisés contre les permis dans le Var et au large de Marseille.

Plus d’information : http://www.fame2012.org/fr/ 

————
Dimanche 8 avril : Pour un Trafalgar du gaz de schiste ! Pour en finir avec le permis offshore Rhône Maritime !

Trois jours avant la date butoir de signature du permis d’exploitation de pétrole en offshore profond au large de Marseille, une double manifestation, sur terre et sur mer, est organisée :

  • rassemblement maritime pour les marins avec départs décentralisés de tous les ports du littoral ;
  • rassemblement terrestre à quai pour tous les « sans bateaux », à partir de 11 h, Parc de la Navale (5 ha dans un cadre superbe dans la rade de Toulon), accessible en voiture, ou bien en navettes en bateau depuis le centre ville ;

Plus d’informations :

Gaz et pétrole de schiste ! Scandale, les industriels veulent contourner la loi !

10 janvier 2012

Le gouvernement cautionne par sa présence un colloque qui vise à débattre, notamment, de « l’interdiction française, comment en sortir ? ».

En réaction, les collectifs anti-gaz et pétroles de schiste convient à un contre-colloque :

Gaz et huiles de schiste : démonstration de force à Barjac

24 octobre 2011

Si trois permis ont été abrogés sur 64 existants, le gouvernement n’a pas clos le débat. Pour réclamer l’abrogation de tous les permis et une véritable transition énergétique, les collectifs citoyens, soutenus par des associations comme Attac ou les Amis de la Terre, ont appelé à une mobilisation le samedi 23 octobre, avec deux rassemblements, un dans le nord, l’autre dans le sud.

1) sur la manifestation à Barjac

2) sur les débats / conférences à La Ferté sous Jouarre :

3) à cette occasion, le collectif québécois de Saint-Hilaire a transmis une vidéo de soutien aux collectifs français :

 

Gaz et pétrole de schiste, ce n’est pas fini, mobilisation le samedi 23 Octobre !

14 octobre 2011

Si trois permis ont été abrogés sur 64 existants, les dangers soulevés par les collectifs citoyens quant à la possible exploitation de pétrole et gaz de schiste sur le territoire français, ne sont pas levés. Notamment, mais pas seulement, les 4 permis détenus par Toréador en Ile-de-France et Picardie. Raison pour laquelle, les collectifs citoyens appellent à une mobilisation le samedi 23 octobre, avec deux rassemblements, un dans le nord, l’autre dans le sud :

  • à Barjac, dans le Gard, à partir de 12h30 ; tract ici ou ci-dessous;
  • à La Ferté Sous Jouarre, en Seine-et-Marne, à partir de 15 h ; tract ici ou ci-dessous ;

Gaz de schiste : 3 permis abrogés, première victoire, la lutte continue !

6 octobre 2011

Ce mardi 4 Octobre, Nicolas Sarkozy et son gouvernement ont annoncé (voir le communiqué officiel) l’abrogation des permis de Nant ( détenu par Schuepbach), Montélimar (Total) et Villeneuve de Berg (Schuepbach). Présageant cette annonce, la coordination nationale des collectifs citoyens contre les gaz et huiles de schiste avaient publié un communiqué annonçant que la lutte n’en était pas pour autant terminée et que « 61 permis d’exploration d’hydrocarbures liquides ou gazeux seraient encore en vigueur et concernent l’ensemble du territoire terrestre ou maritime français« .

Retrouvez ci-dessous quelques liens vers des textes ou articles :

Transition énergétique, une feuille de route…

30 août 2011

Les 26, 27, 28 août à Lézan (Cévennes), à l’initiative des collectifs citoyens contre les gaz et huiles de schiste et de nombreuses organisations ou réseaux citoyens, s’est tenue une rencontre pour la transition énergétique.

Réunissant plusieurs milliers de personnes, parfois venues de loin, et mêlant analyses, débats stratégiques et alternatives concrètes, cette convergence citoyenne établit une feuille de route qui interpelle l’ensemble de la société française, notamment les partis politiques, le mouvement social et ses organisations.

On peut y lire notamment la volonté de combattre simultanément la course effrénée aux énergies fossiles, le nucléaire et les agrocarburants. Dit autrement, qu’il n’y a pas d’opposition à exiger des réductions drastiques d’émissions de gaz à effets de serre dans nos pays, l’arrêt du nucléaire et le fait de ne pas recourir aux agrocarburants qui affament les populations. Comme l’illustre l’accord des peuples de Cochabamba établit en avril 2010 et adopté à Lézan.

Toutes ces exigences doivent être portées de concert au nom d’une nécessaire transition vers une société faite de sobriété et d’efficacité énergétiques. Transition qui ne pourra se faire sans réappropriation et contrôles citoyens, afin de faire de l’énergie un bien commun et des grands choix à venir des choix démocratiques.

Voilà un document – référence pour la suite qu’il s’agit de diffuser et faire connaître largement.

———–

Déclaration de Lézan à télécharger ici.

Gaz et huiles de schiste : une loi qui ne retire pas les permis

27 juin 2011

La coordination nationale des collectifs anti-gaz et huiles de schiste déplore que la loi votée le 21 juin ne réponde pas « à ses attentes« . Elle exige que « le gouvernement retire les permis de recherche exclusif, instruits et délivrés dans la plus grande discrétion« . La coordination rappelle que « l’interdiction de l’exploration, et de  l’exploitation, y compris dans le cadre de l’expérimentation, des hydrocarbures compris dans la roche mère » est la revendication commune de tous les collectifs citoyens.

Retrouver le communiqué de la coordination ici.

Pour rejoindre ou contacter un collectif, en voici la carte où leurs coordonnées sont disponibles.

Gaz de schiste : « une petite loi »

18 mai 2011

Le 11 mai dernier, l’Assemblée Nationale a voté une loi qui n’abroge pas les permis délivrés et qui autorise la fracturation hydraulique pour l’expérimentation. Raison pour laquelle la coordination nationale des collectifs contre les gaz et huiles de schiste considèrent que cette loi est une « petite loi«  et « appelle à la poursuite et à l’amplification de la mobilisation des citoyens et des élus locaux » pour obtenir l’abrogation des permis.

Retrouver le communiqué de la coordination ici.

Pour rejoindre ou contacter un collectif, en voici la carte où leurs coordonnées sont disponibles.

Gaz de schiste : des États-Unis à l’Afrique du Sud, la contestation prend de l’ampleur

3 mai 2011

Les actions contre l’exploitation du gaz de schiste se multiplient dans le monde, pour obtenir des moratoires ou de nouvelles régulations. Alors que la Pologne, nouvel eldorado énergétique, est l’objet de toutes les convoitises, l’Afrique du Sud, la Suisse, la Suède ou l’État de New York ont décidé de mettre un frein à l’exploitation des gaz de schiste. Pourquoi ne pas obtenir un moratoire international ?

Revue de presse sur la situation internationale :